Qu’est-ce qu’un libraire ?

Un libraire se charge principalement de la vente des livres, des magazines ainsi que des journaux. A ce titre, il accueille, donne des conseils et guide le lecteur à trouver le meilleur livre qui lui correspond parmi toute une liste de production éditoriale.

Quel est le rôle d’un libraire ?

Tout d’abord, c’est un commerçant qui a pour objectif de gagner un chiffre d’affaires satisfaisant. Mais avant tout, c’est un passionné de livres. Il assure donc la mission d’un médiateur entre le besoin du public, l’offre de la production éditoriale et surtout la publicité dont il participe. Il doit ainsi comprendre les réseaux de distribution ainsi que les différentes techniques de vente, voire de gestion. Cela inclut la gestion de stocks et l’approvisionnement, les commandes, les inventaires, le traitement des codes-barres, la mise en valeur de la vitrine et des rayons. Le libraire doit rester informé de manière permanente en lisant la presse et les revues, puis en écoutant des émissions littéraires. Il doit suivre l’actualité du livre afin de pouvoir conseiller ses clients et leur faire part de ses coups de cœur. En même temps, il peut accueillir les représentants des éditeurs ainsi que les diffuseurs.

Comment devenir un libraire ?

Les tâches ainsi que les conditions de travail d’un libraire ne sont pas nécessairement les mêmes. Cela dépend de son lieu d’exercice. Que ce soit dans le centre-ville ou le magasin de chaîne, seul ou avec une équipe, le libraire est généralement spécialisé dans un domaine précis tel que le voyage, les sciences, les beaux livres, les langues, etc. Dans une petite ou grande enseigne, il doit avoir le goût des livres, une excellente culture générale et de bonnes capacités commerciales. Avec la loi du prix unique et la disponibilité des livres en ligne, le métier du libraire court un grand risque. Ceci étant, il peut également vendre des produits dérivés dont les journaux, les articles de papeterie et les revues. Ce métier reste accessible aux diplômés en lettres, sciences ou encore en sciences humaines. Pour le niveau CAP, envisagez un CAP employé de vente, un CAP équipier polyvalent du commerce ou juste un BP libraire. Sinon, il y a le DUT IC, la licence pro métiers du livre, ou le master pro Ingénierie du livre pour ceux qui souhaitent aller plus loin jusqu’en bac+5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *