Comment apprendre à méditer ?

La méditation se décline en une multitude de techniques. Il revient à chaque pratiquant de trouver la méthode qui correspond à ses objectifs. Si vous cherchez à travailler votre concentration et votre connexion avec le monde qui vous entoure, une quinzaine de minutes par jour suffisent. Voici quelques étapes à respecter.

Adopter une posture agréable pour le corps

Pour lutter contre le stress, essayez cette méthode en ligne pour découvrir la méditation. Il convient cependant de noter que pour méditer, il n’est plus obligatoire d’adopter la posture du lotus. Il existe d’autres manières de travailler sa concentration. La méthode mindfullness n’exige pas de posture en particulier. Il faut juste que la personne qui la pratique se mette à son aise. Elle peut s’asseoir sur une chaise, les pieds bien ancrés au sol et le dos bien droit. Il est aussi possible de s’allonger. Si vous adoptez cette position, évitez quand même de vous assoupir complètement pendant l’exercice. En tout cas, il faut mettre un oreiller sous les genoux pour que la colonne vertébrale forme une ligne parallèle au sol. Le corps doit rester immobile pendant toute la durée de la séance. L’environnement immédiat devrait également être calme. Néanmoins, il n’est pas nécessaire de s’isoler de tout, car les bruits de fond font partie du monde extérieur avec lequel la personne fera une connexion spirituelle.

Se détendre et fermer les yeux

Si vous êtes trop fatigué, c’est pour trouver le sommeil que vous aurez besoin d’une méditation. Après vous être installé confortablement dans un endroit calme, vous pouvez commencer à vous détendre. Relâchez la pression sur vos épaules. Oubliez le poids que vous semblez supporter en permanence. Déposez les mains sur les cuisses ou bien les genoux. Vos paumes peuvent être tournées vers le haut ou le bas, comme vous le souhaitez. Pour ceux qui préfèrent s’allonger, les bras peuvent juste rester parallèles au corps. Vous pouvez aussi croiser vos doigts au niveau du ventre. Couché ou assis, le corps devrait être relâché ! Si vous vous sentez détendu, fermez les yeux. Une autre approche consiste à les laisser entrouverts. Fixez un point sur le sol ou le mur pour ne pas laisser à votre regard de vagabonder. Si vous avez un tutoriel de « méditation de pleine conscience » ou un fichier de coaching, c’est le moment de le diffuser.

Se concentrer sur la respiration

La méditation de pleine conscience est essentiellement basée sur la respiration. Cette technique millénaire a été améliorée par des psychiatres occidentaux. Ils ont trouvé un moyen de profiter de toutes ses vertus thérapeutiques. Quoi qu’il en soit, vous devez vous concentrer sur votre souffle. Cela vous permet de ne pas ruminer beaucoup d’idées pendant un moment. À la place, vous devez prêter attention à votre respiration lente et profonde. Imaginez que le sang gorgé d’oxygène passe à travers votre corps. Visualisez chaque partie en commençant par vos orteils, puis en remontant vos jambes et vos entrailles. Une autre approche consiste à vous faire une image mentale de l’air qui s’engouffre dans vos poumons. Vous ressentez votre ventre se gonfler naturellement. Gardez votre diaphragme bien souple. Essayez d’entendre l’un après l’autre les bruits qui vous entourent. Si vous parvenez à isoler le son de l’horloge, c’est que vous êtes sur la bonne voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *